Génération Ecologie appelle à traiter la canicule "à la source"

Publié le par Aurélien

Génération Ecologie (GE), parti présidé par France Gamerre, adjointe au maire UMP de Marseille Jean-Claude Gaudin, a affirmé jeudi dans un communiqué que "la canicule doit être traitée à la source", reprochant au gouvernement de s'attarder "essentiellement sur les solutions palliatives". Pour GE, "la période de chaleur actuelle est mal traitée dans l'opinion publique". "On s'attarde essentiellement sur les solutions palliatives, mais pas sur les solutions curatives", accuse le mouvement écologiste qui prône un "essor des activités humaines" respectueux du "principe du développement durable".

Candidate à l'élection présidentielle, France Gamerre "entend condamner le traitement de la crise actuelle", jugeant que, "s'il est indispensable de sensibiliser et de protéger les personnes dites à risques, il devient urgent de prendre des mesures concrètes "à la source", indique le communiqué.

"Seul le courage permettra d'entamer une réelle politique de lutte contre le réchauffement climatique", insiste GE qui propose "l'instauration de taxes écologiques dissuasives pour les industries émettrices de CO2 ainsi qu'à l'achat de véhicules polluants comme les 4x4 ou encore l'obligation d'intégrer la norme HQE (Haute Qualité Environnementale) dans les nouveaux bâtiments administratifs".

Source: Le Monde 

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-27717206@7-50,0.html

Publié dans Médias

Commenter cet article

Maurice 26/07/2006 14:16

Vous avez raison France, la canicule est toujours traitée de la même manière. On ne parle pas des vraies raison du changement climatique. Il est également vrai que plus personne ne nous parle des problèmes liés à l'ozone ! Quand est-ce qu'un écologiste arrivera au pouvoir pour faire changer ce genre de choses ?!

President ecolo 25/07/2006 21:50

Excellente initiative de votre part de monter au créneau sur ce sujet qui devient plus que crucial.Je le relaie sur mon blog : http://president-ecolo.over-blog.com/article-3374156.html