Canicule : à qui la faute ?

Publié le par Aurélien

Deux fois consécutivement (2003 et 2006), une canicule hors norme s’est installée durablement sur la France. Les ouragans dans les tropiques sont de plus en plus nombreux et importants. La Méditerranée se réchauffe inexorablement. Tous les scientifiques sont d’accord sur un point : l’effet de serre augmentera dans les années à venir.

Fini le temps des sarcasmes à l’encontre des écologistes qui prévoyaient l’augmentation de la température à cause de l’effet de serre et dénonçaient les méfaits de l’utilisation du pétrole comme principal responsable de cette augmentation.

Les spécialistes nous assurent que l’augmentation moyenne de la température d’ici la fin du siècle sera d’environ 4°C (près  de 10°C de plus dans la zone Arctique). L’inquiétude est de mise quand on sait que depuis la fin de la dernière glaciation (il y a 20 000 ans), la planète ne s’est réchauffée que de 4 à 5°C. Nous aurions du rentrer dans une nouvelle aire de refroidissement mais l’augmentation de l’effet de serre (due notamment au CO2) contrarie ce processus et nul ne sait comment la planète va réagir à cette entrave à son cycle naturel.

Aujourd’hui, nous nous situons en plein cœur du processus de réchauffement et l’attentisme prévaut toujours : nos dirigeants ne font rien pour l’enrayer. Le seul changement réside dans le fait que les détracteurs et les responsables au pouvoir ne tirent plus à boulets rouges sur les écologistes qu’ils qualifiaient d’irresponsables et sur les scientifiques qu’ils trouvaient trop alarmistes. Mieux, ils se proposent aujourd’hui d’apporter eux-mêmes des solutions, pourvu qu’on les réélise dans leur mandat ! 

Peut-on encore faire confiance à ceux qui ont retardé la mise en œuvre des mesures nécessaires pour lutter contre ce réchauffement climatique ? Peut-on considérer les loups comme de bons bergers pour conduire notre avenir ?

Génération Ecologie est très inquiet de cet état de chose et demande des actes immédiats et non des paroles. La première chose est de sortir rapidement de l’enfer du pétrole. Le Gouvernement suédois vient de lancer un vaste plan pour sortir du pétrole d’ici 2020. La France, comme à son habitude, sera en retard d’une guerre, surtout si elle fait confiance aux mêmes personnes.

France GAMERRE

Présidente de Génération Ecologie

Candidate déclarée à la Présidence de la République

Publié dans Communiqués de presse

Commenter cet article