Génération Ecologie s'oppose au nucléaire de troisième génération

Publié le par Aurélien

 

Pour Génération Ecologie l'enquête publique préalable à l'autorisation d'un nouveau réacteur nucléaire EPR (European Pressurized Reactor) sur le site de Flamanville se clôturera ce dimanche 30 juillet. Ce projet, dans les cartons depuis plus de vingt ans, n'est plus d'actualité. De plus, la question des déchets nucléaires, qui constitue le frein essentiel à de tels projets, n'est pas résolue.

Selon Génération Ecologie ce dossier met à nouveau en lumière le débat sur la politique énergétique de notre pays. Au-delà de l'EPR et des réacteurs actuels, la solution à l'explosion de la demande énergétique dans les années à venir et à la volonté d'une énergie plus propre passe par un fort développement des énergies renouvelables qui accompagnerait la fin des réacteurs nucléaires actuels.

Notre société se doit aussi de se désintoxiquer de sa dépendance des énergies fossiles en favorisant la recherche dans tous les domaines et notamment dans l'amélioration des rendements des moteurs automobiles et des énergies renouvelables. Chaque citoyen a aussi son rôle à jouer : les économies d'énergie se feront ensemble ou ne se feront pas.

Cependant, ces mesures ne sauraient constituer la solution idéale face à la hausse de la demande en énergie. Soyons réaliste, cela ne suffira pas. C'est pourquoi Génération Ecologie est favorable à la recherche, notamment celle concernant les réacteurs de quatrième génération et le projet ITER, afin d'aboutir à un nucléaire durable.

N'oublions pas que le nucléaire durable présente un intérêt majeur pour les générations futures : celui d'une production énergétique d'envergure sans dégagement de CO2 dans l'atmosphère. La recherche a souvent permis d'améliorer notre quotidien et GE croit en son potentiel. En outre, recherche ne signifie pas systématiquement application industrielle.

Génération Ecologie et sa présidente France Gamerre, candidate déclarée à l'élection présidentielle, entendent réaffirmer leur position sur ce dossier crucial de l'énergie et invitent leurs adhérents et sympathisants à se rendre à la manifestation de protestation qui aura lieu samedi 29 juillet devant la préfecture de Saint-Lô dans la Manche. Oui à la recherche et au développement des énergies alternatives, non au nucléaire tel que nous le connaissons actuellement.

Source : Actualités News Environnement

http://www.actualites-news-environnement.com/20060728-generation-ecologie-oppose-nucleaire-epr.php

Publié dans Médias

Commenter cet article