Villepin : Génération écologie dénonce des "mesurettes" qui "sonnent creux"

Publié le par Aurélien

France Gamerre, présidente de Génération Ecologie et candidate à la présidentielle, a estimé jeudi que les mesures annoncées la veille par le Premier ministre Dominique de Villepin en matière de défense de l'environnement n'étaient que des "mesurettes" qui "sonnent plutôt creux".

Elle estime dans un communiqué que "si les mesures annoncées, tel que le relèvement du plafond des Codevi, la multiplication par quatre des HLM peu gourmands en énergie et le développement du moteur hybride diesel peuvent paraître séduisantes, elles ne constituent pas une avancée majeure".

"Si les intentions sont bonnes, ces mesurettes sonnent plutôt creux", affirme Mme Gamerre, qui regrette que ne soit pas créé un "livret climat spécifique", comme demandé par les associations de défense de l'environnement. Elle note par ailleurs que "le développement des énergies renouvelables reste au point mort" et estime que "seul le développement du rail ou du fluvial constitue la véritable alternative au tout voiture".

Mme Gamerre "dénonce le manque de vision globale du gouvernement et des autres candidats à l'élection présidentielle" et affirme que "seule une politique intégrant la préservation de l'environnement, l'équité sociale et l'efficacité économique sera à même de redynamiser notre pays".

Source :  http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-28405594@7-50,0.html

Publié dans Médias

Commenter cet article

major tom 09/10/2006 22:37

Animateur d'un Blog (5 years Later), nous prenons contact avec les "outsiders" à la Présidentielle de 2007 afin de leur demander s'ils/elles accepteraient un entretien via email interposé, composé de 9 questions assez courtes qui seront les memes pour tous les candidats. Edouard Fillias, le Président d'Alternative Libérale nous a donné son accord. Nous attendons les réponses de Nicolas Miguet et de Corrine Lepage.
Merci de bien vouloir demander à Mme Gamerre si elle accepterait de coopérer à notre projet afin de la faire (de manière modeste) émerger de l'anonymat entretenu par les médias traditionnels.
Bien à vous.