Programme de France Gamerre pour la présidentielle de 2007 : "Economie, environnement, social"

Publié le par Aurélien

France Gamerre, Présidente de Génération Ecologie et candidate déclarée à l’élection présidentielle de 2007, tiendra une conférence de presse au cours de laquelle elle présentera les bases de son programme le Vendredi 20 octobre 2006 à 11 heures à Paris.

Au cours de cette conférence de presse, France Gamerre exposera les raisons de sa candidature, son programme et sa position vis-à-vis des autres candidats.

France Gamerre se présente à la fois comme une « femme en colère » contre les négligences et les insuffisances de la politique actuelle et comme une femme qui va de l’avant. Elle propose des solutions pour mettre en œuvre une vraie politique de développement durable.

Face à une société figée dont les responsables se contentent de survivre (en vivant plutôt bien) pour pouvoir alimenter leurs affidés et leurs clients, face à une démocratie confisquée par deux grands partis colonisés par une « nomenklatura » digne des meilleurs temps du régime soviétique, et face aux catastrophes écologiques qui se profilent à l’horizon, ceux qui revendiquent la responsabilité suprême se doivent de prendre conscience de cette situation et de retrousser leurs manches pour « agir durablement ».

France Gamerre ne se contente pas de dresser le constat navrant d’une politique « à bout de souffle », mais affiche clairement les sept principales urgences de ce début de siècle afin de proposer les priorités du quinquennat et mettre enfin en œuvre le concept du Développement Durable.

France Gamerre présentera également de nombreuses propositions concrètes et réalistes établies avec les militants de Génération Ecologie, qui seront débattus avec les français lors de la campagne.

Dans les documents qui vous seront remis, les problèmes actuels sont étudiés et passés au crible de la raison sans aucun tabou, ni idées préconçues. En deux parties: « politique et société » puis « Economie, développement durable et aménagement du territoire », ce programme rompt avec ceux de la « continuité dans le changement » ou de la « rupture dans l’identique » dont le seul espoir réside dans une croissance forte utilisée comme « bouée de sauvetage ».

A quelques mois d’une élection déterminante pour l’avenir de notre pays (car aucun contre-pouvoir ne pourra arrêter le prochain Président de la République), les écologistes responsables se devaient de s’engager. C’est chose faite.

Publié dans Communiqués de presse

Commenter cet article